mardi 27 mars 2012

Examens de fin d'année: ça passe ou ça casse.

En Côte d'Ivoire, on parle de pétrole pour stigmatiser la tricherie en milieu scolaire. En Europe, c'est l'anti-sèche. Un moyen qu'affectionne une certaine catégorie d'élèves. Pour réussir, prétextent-ils. Mais cela ne marche pas à tous les coups. Malgré les moyens mis en place pour enrayer ce fléau, des techniques ingénieuses naissent chaque jour du cerveau de ces petits génies. Comme c'est le cas dans le milieu de la drogue. Quand comprendront-ils que l'on ne peut pas passer sa vie à tricher? Les tares accumulées dans notre parcours finissent par nous rattraper. Tôt ou tard. Qu'on le veuille oui ou non. Alors, pourquoi ne pas changer d'attitude dès à présent en faisant le choix d'étudier?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget