vendredi 26 avril 2013

Une belle randonnée livresque!





Je suis sorti ce matin faire des courses. Pas facile avec l’embouteillage sur le tronçon Adjamé-Plateau. Qu’importe. Il fallait le braver. Ce qui fut fait après une bonne quinzaine de minutes sous un soleil de plomb. Ma première escale fut l’Institut Français d’Abidjan. Après m’avoir fait poireauter pendant 45 mn, un des vigiles à l’accueil se rappelle m’avoir demandé d’attendre quelques minutes avant de rencontrer la secrétaire du directeur. Finalement, il me demande de gravir les escaliers pour rencontrer  une autre dame occupée à faire l’inventaire des livres qu’elle avait devant elle. On aurait dit  qu’elle était noyée dans ce fleuve livresque. A peine si elle a répondu à mon bonjour. Comme je la comprends ! Loin de me décourager, je vois un monsieur sortant du bureau à côté. Je l’accoste et lui donne le but de ma visite. Il me conduit directement rencontrer le bibliothécaire, un monsieur très jovial et fort sympathique. Après l’échange des civilités, je lui annonce être venu remettre des albums de bande dessinée à la bibliothèque. Deux albums de  John Koutoukou  « Responsable irresponsable », deux autres albums de « Eclats d’Afrique » et un album de « Les envahisseurs. Très heureux et très touché par ce geste, Monsieur Robert (c’est son prénom) me remercie et me fait la promesse de faire un compte-rendu fidèle au directeur de cet institut qui n’y vient qu’une fois par semaine. Je prends congé de lui et fais ma seconde escale à la Bibliothèque du district rencontrer la directrice qui est une amie. Elle s’appelle Gba Mariam, une grande dame qui œuvre beaucoup pour la promotion du livre en Côte d’Ivoire.  Je laisse en ce haut lieu de culture deux exemplaires de l’album « Les envahisseurs » : un pour la bibliothèque et l’autre pour le directeur de publication du journal culturel Le Zaouli qui est l’ancien président de l’AECI(Association des Ecrivains de Côte d’Ivoire), deux exemplaire de « Eclats d’Afrique » et un album de John Koutoukou « Responsable irresponsable ». Après une bonne trentaine de minutes en train de deviser autour du livre et des perspectives d’amélioration de la promotion de ce médium, je prends congé de cette passionnée du livre et de ses collègues  en direction de Treichville pour faire des photocopies à Rank Xéros. La qualité y est indiscutable. Après cela, je rentre chez moi exténué certes, mais avec la joie d’avoir réalisé une action d’envergure dans la promotion et la vulgarisation du livre ; en l’occurrence de mes bandes dessinées.
Un seul hic: j'ai oublié mon appareil photo numérique pour immortaliser ces instants. Rhaaaaaaaaa! 
En attendant mardi où je serai sur un autre front, celui des rédactions de la presse écrite, je vous souhaite un excellent week-end. A bientôt.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget